palmier phoenix canariensis
Nos conseils Jardin

Comment planter un phoenix canariensis en pleine terre ?

Le palmier phoenix canariensis est un arbre originaire des Canaries. On le surnomme « le roi des palmiers » en raison de sa hauteur et de son diamètre impressionnants. Le tronc est droit et cylindrique, recouvert d’une écorce grise foncée. Les feuilles sont grandes, palmate et pétiolées. Elles mesurent entre 1 et 2 mètres de long et sont composées de 50 à 60 folioles lancéolées. Les fleurs sont petites, jaunes et disposées en inflorescences terminales. Les fruits sont des drupes ovales, rouges ou noires, contenant une seule graine. Le palmier phoenix canariensis est une espèce très populaire dans les jardins exotiques en raison de son aspect spectaculaire. C’est une plante robuste qui tolère bien la sécheresse et peut vivre plusieurs siècles.

Réussir la plantation du palmier des Canaries en pleine terre

Le palmier des Canaries a besoin d’espace

Le palmier des Canaries est un arbre qui peut atteindre jusqu’à 20 mètres de haut. Il est donc important de lui choisir un emplacement suffisamment spacieux dans votre jardin. Idéalement, il faudrait qu’il y ait au moins 5 mètres de distance entre le palmier et les autres arbres ou plantes. L’arbre aime les endroits ensoleillés et ne supporte pas le calcaire.

Quand planter le phoenix canariensis ?

Le palmier des Canaries se plante au printemps ou en été, quand la température est suffisamment élevée pour assurer une bonne reprise de la plante. En effet, le palmier n’aime pas les températures froides et risque de ne pas survivre à l’hiver si vous le plantez tard dans la saison.

Les étapes pour bien le planter

La plantation du palmier des Canaries n’est pas très difficile, mais il y a quelques étapes à suivre pour s’assurer que tout se passe bien :

  • Tout d’abord, il faut préparer le terrain en creusant un trou assez large et profond. Le trou doit faire au moins 80 cm de diamètre et 80 cm de profondeur.
  • Ensuite, ameublissez bien le sol avant de mettre la plante dans le trou.
  • Une fois que la plante est en place, remettez de la terre autour du tronc et tassez-la légèrement.
  • Arrosez abondamment après avoir planté le palmier.

Quelle terre choisir pour le palmier des Canaries ?

Pour planter le phoenix canariensis, il vaut mieux choisir une terre assez riche en matière organique. Vous pouvez par exemple utiliser de la terreau ou du compost. Si vous ne trouvez pas de terreau spécialement adapté aux palmiers, vous pouvez aussi utiliser un mélange composé à parts égales de sable et de tourbe. Cela permettra d’assurer un drainage optimal pour votre arbre.

L’hivernage du phoenix canariensis

Le palmier des Canaries est originaire des îles Canaries, où les hivers sont relativement doux. Cependant, il peut quand même supporter quelques petites gelées sans problème. Si vous habitez dans une région où les hivers sont particulièrement froids, vous pouvez protéger votre arbre en l’entourant d’un voile d’hivernage ou en lui construisant un abri temporaire avec des planches.

Comment entretenir le palmier des Canaries

La taille des palmes

Le palmier des Canaries n’a pas besoin d’être taillé puisqu’il se développe naturellement en forme conique. Cependant, si vous souhaitez lui donner une forme particulière ou éliminer les palmes malformées ou mal placées, vous pouvez procéder à une taille légère au printemps. Attention cependant à ne pas trop tailler le palmier car cela risque de nuire à sa croissance et à son développement.

L’arrosage du phoenix canariensis

Le palmier des Canaries est une plante qui aime l’eau, mais il faut faire attention à ne pas trop l’arroser. En effet, l’excès d’eau peut provoquer la pourriture du tronc ou des racines. Il faut arroser le palmier une à deux fois par semaine en été et une fois par semaine en hiver. Si vous habitez dans une région particulièrement chaude ou si votre sol est très sableux, vous pouvez arroser plus souvent si nécessaire.

Les maladies

Le palmier des Canaries est relativement résistant aux maladies, mais il peut quand même être attaqué par quelques parasites ou champignons. Les principales maladies qui affectent le palmier sont la rouille, les cochenilles et les nématodes. Pour prévenir ces maladies, il est important d’arroser régulièrement le palmier et de le nettoyer régulièrement avec un jet d’eau. Si vous constatez que votre arbre est attaqué par un parasite ou un champignon, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour savoir comment traiter le problème.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *